ValL Bipolaire et plus si affinités – Valérie Labasse-Herpin

ValLJ’ai lu ce livre dans le cadre d’un partenariat sur le forum LivrAddict, avec La compagnie littéraire. Je remercie ces 2 protagonistes pour cette découverte.

Résumé de l’éditeur :

ValL travaille, elle a une famille, un mari, un jeune fils. Elle a donné le change tant qu’elle a pu, mais au prix de la pire solitude intérieure. Et puis, un jour, c’est le diagnostic: « Bipolaire à tendance schizophrène » ! Symptômes présents, dépressions cycliques, médicaments depuis longtemps déjà… »
Avouer sa maladie est un grand pas vers la guérison « , nous dit l’auteur, Valérie Labasse-Herpin. Et c’est, là aussi, le but de l’écriture.

ValL bipolaire … et plus si affinités est un témoignage fort, avec des souvenirs d’enfance poignants et un grand accent de sincérité. Parlant de son dédoublement de personnalité, Valérie Labasse-Herpin nous dit: « , Un jour, à un moment où je ne trouvais plus de solutions à ma souffrance, Mary est apparue « . Mary, c’était le côté euphorique et fort qui prenait la relève …
Ainsi, ValL et Mary conversent et vivent ensemble … » Etre bipolaire, c’est vivre dans un monde où les choses et les êtres n’existent qu’à vos yeux » écrit ValL. Elle ajoute encore, faisant écho au combat du Professeur John Nash contre la maladie, « Mais le plus difficile à vivre, c’est de faire la différence entre les hallucinations et la réalité ».

L’avenir ? L’espoir de redécouvrir le soleil au bout du tunnel. L’auteur rend également ici hommage à sa famille, à son entourage et particulièrement à son mari qui sait l’accepter avec ses symptômes et qui la réconforte. Valérie Labasse-Herpin vit aujourd’hui aux USA.

Mon avis :

J’ai choisi ce livre car j’aime beaucoup les témoignages. Celui-ci est assez atypique, il est rare d’avoir des témoignages de personnes avec des troubles bipolaires.

Cette lecture m’a laissé un sentiment un peu ambivalent. Tout d’abord, j’ai eu un petit peu de mal avec la manière d’écrire de l’auteur. Il y a peu de liens entre les chapitres, chacun est un peu indépendant et c’est un peu écrit au fil des pensées. Ce côté un peu décousu m’a un peu dérouté car on passait d’un truc à l’autre un peu en fonction de l’envie de l’auteur. J’ai trouvé qu’il y avait peu de construction dans l’ensemble du récit.

Chaque chapitre par contre, a une construction très précise. Ils commencent tous par un poème, qui introduit le thème. J’ai eu du mal avec ceux-ci, je ne les ai pas compris et n’ai pas été très emballée par ceux-ci. Il est vrai que je n’ai jamais été fan de poésie non plus et ceux-ci ne m’ont pas convaincue. J’en ai sauté quelques uns à la fin de ma lecture car cela me perdait plus qu’autre chose.

La deuxième partie de chaque chapitre est vraiment une partie témoignage où on voit vraiment les difficultés que rencontrent les personnes qui ont des troubles bipolaire. J’ai vraiment aimé cette partie car elle est vraiment intéressante et avec beaucoup d’émotions. J’ai découvert des problématiques que je ne connaissais pas du tout et j’ai vraiment admiré le courage de cette personne et de sa famille.

En conclusion, j’ai plutôt un avis mitigé sur ce récit. J’ai aimé le thème et j’ai apprécié la manière dont l’auteur se livrait. Je par contre peu aimé la manière d’écrire, qui m’a un peu alourdi la lecture.

challenge-abc-2017

Publicités

Une petite bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s