L’art de la joie – Goliarda Sapienza

l'art de la joieCette lecture fait partie de la sélection du Prix Audiolib.

Résumé de l’éditeur :

« Comment pouvais-je le savoir si la vie ne me le disait pas ? Comment pouvais-je savoir que le bonheur le plus grand était caché dans les années apparemment les plus sombres de mon existence ? S’abandonner à la vie sans peur, toujours… Et maintenant encore, entre sifflements de trains et portes claquées, la vie m’appelle et je dois y aller. »
L’Art de la joie est le roman d’une vie, celle de Modesta. Née le 1er janvier 1900 dans une famille miséreuse de Sicile, farouche et insoumise, la jeune femme nous entraîne sur le chemin d’une liberté qui gagne irrésistiblement le lecteur.
L’édition définitive de ce texte, devenu un classique de la littérature italienne, a été établie par Angelo Maria Pellegrino, qui fut le dernier compagnon de l’autrice et sauva ce roman culte de l’oubli.

Mon avis :

Avec quelques heures de moins, ce roman aurait pu être très bien. Malheureusement, je lui ai trouvé de nombreuses longueurs qui, au lieu d’apporter un intérêt au récit, casse le rythme.

J’ai apprécié particulièrement la première partie sur l’enfance de Modesta, c’est varié, riche et intéressant. Mais, une fois arrivé chez Princesse et particulièrement lorsqu’elle devient adulte, je trouve que cela traîne et perd de son étincelle. J’ai parfois été perdue dans les périodes, notamment lorsqu’elle fait des brefs retours dans le passé, qui sont amenés bizarrement ou quand elle passe d’une époque à une autre, sans savoir s’il c’est passé 1 jour ou 10 ans…

De plus, j’ai un peu saturé des dialogues, je eu parfois l’impression de lire un « Petit Ours Brun » (oui, oui, grosse référence 😉 ) avec des « dit ***, répond *** etc… » qui cassent complètement le rythme du récit.

De manière générale, si l’histoire est intéressante, le texte aurait mérité à être retravaillé car c’est un peu brouillon et cela le gâche.

Côté audio, j’ai trouvé ce livre agréable à écouter et je pense que c’est ce qui m’a fait tenir jusqu’au bout. C’est juste, avec le rythme qu’il faut et j’ai particulièrement aimé les petites musiques de transition.

C’est un roman qui m’a fait sortir de ma zone de confort, mais qui n’aura malheureusement pas été une grande découverte, je ne pense pas qu’il sera dans mon top 3…

Qu’en ont pensé les autres membres du jury? :

Azi qui lit

 

logo prix audiolib 2019

Une réflexion sur “L’art de la joie – Goliarda Sapienza

Une petite bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s