Désorientale – Négar Djavadi

9782367622958-001-XJ’ai écouté ce livre dans le cadre du Prix Audiolib. Vous pouvez en écouter un extrait ici.

Résumé de l’éditeur :

Si nous étions en Iran, cette salle d’attente d’hôpital ressemblerait à un caravansérail, songe Kimiâ. Un joyeux foutoir où s’enchaîneraient bavardages, confidences et anecdotes en cascade.
Née à Téhéran, exilée à Paris depuis ses dix ans, Kimiâ a toujours essayé de tenir à distance son pays, sa culture, sa famille. Mais les djinns échappés du passé la rattrapent pour faire défiler l’étourdissant diaporama de l’histoire des Sadr sur trois générations: les tribulations des ancêtres, une décennie de révolution politique, les chemins de traverse de l’adolescence, l’ivresse du rock, le sourire voyou d’une bassiste blonde…
Une fresque flamboyante sur la mémoire et l’identité; un grand roman sur l’Iran d’hier et la France d’aujourd’hui.

Mon avis :

J’avais un peu peur de cette écoute. La couverture ne m’attirait pas (et je me dirige souvent sur un livre grâce à sa couverture) et le résumé était un peu bizarre. De plus, d’autres membres du jury l’avait écouté avant moi et les échos n’étaient pas forcément positifs notamment quant à l’organisation du récit.

C’est un récit atypique avec beaucoup de retours en arrière, sur 2 ou 3 générations parfois. La narratrice nous parle de son père, puis du cousin de celui-ci, pour revenir à elle … C’est un peu perturbant au début, mais finalement, je ne me suis pas trop perdue, que cela soit dans les époques ou dans les protagonistes.

J’ai apprécié le style de l’auteur et l’interprétation de la lectrice qui m’ont permis d’accrocher au récit et d’évoluer dans celui-ci assez facilement et sans me lasser. Je trouve que c’est un livre qui ce prête bien à l’interprétation audio car il est entouré d’une ambiance, d’une couleur, qui, je pense, n’aurait pas été la même à l’écrit.

Pour autant, je n’ai pas été totalement conquise car je n’ai pas été passionnée par le récit en lui-même. Il n’est pas mémorable et m’a laissé juste une ambiance en tête, les parties du récit s’évapore déjà de mon esprit.

Les avis des autres membres du jury : Sandrine, A propos de livres, Sylire, Enna

prix-audiolib-2017

Publicités

Une réflexion sur “Désorientale – Négar Djavadi

Une petite bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s