HHhH – Laurent Binet

hhhhJ’ai écouté ce livre dans le cadre de mon partenariat avec Audiolib. Vous pouvez en écouter un extrait ici.

Résumé de l’éditeur :

À Prague, en 1942, deux hommes doivent en tuer un troisième. C’est l’opération « Anthropoïde » : deux parachutistes tchécoslovaques envoyés par Londres sont chargés d’assassiner Reinhard Heydrich, chef de la Gestapo, chef des services secrets nazis, planificateur de la solution finale, « le bourreau de Prague », « la bête blonde », « l’homme le plus dangereux du IIIe Reich ». Heydrich était le chef d’Eichmann et le bras droit d’Himmler, mais chez les SS, on disait : « HHhH ». Himmlers Hirn heißt Heydrich – le cerveau d’Himmler s’appelle Heydrich. Tous les personnages de ce livre ont existé ou existent encore. Tous les faits relatés sont authentiques. Mais derrière les préparatifs de l’attentat, une autre guerre se fait jour, celle que livre la fiction romanesque à la vérité historique. L’auteur, emporté par son sujet, doit résister à la tentation de romancer. Il faut bien, pourtant, mener l’histoire à son terme. L’adaptation cinématographique réalisée par Cédric Jimenez sort en salles au printemps 2017.

Mon avis :

J’apprécie les romans qui traitent de cette période de l’histoire et j’avais déjà entendu beaucoup de bien des romans de Laurent Binet, sans avoir jamais osé passer le pas car ils me semblaient complexe… Ce fut finalement une bonne découverte!

Cette histoire est une mise en abîme du roman. On suit à la fois la construction du roman avec tout le travail de documentation, de recherches, la volonté du romancier de faire un récit historique tout en le rendant agréable à la lecture etc… Et le récit en lui-même qui nous emporte au coeur de Prague pendant les années de guerre et auprès du personnage d’Heydrich. J’ai trouvé très intéressant d’en connaître mieux sur cet homme dont je n’avais que vaguement entendu parlé et qui est pourtant un personnage important dans la machination nazie. J’ai apprécié le côté très documenté du roman car j’ai vraiment appris des choses. J’ai néanmoins eu parfois du mal à situer les personnages et les moments, il y avait des fois trop d’allers-retours entre présent et passé.

Concernant le format audio en lui-même, je l’ai beaucoup apprécié, il fait passer facilement les passages qui a la lecture auraient été plus indigeste. De plus, le lecteur, Emmanuel Deconinck, fait parti de mes chouchous et j’apprécie particulièrement sa manière d’interpréter et de nous faire vivre le récit.

Je vous conseille ce roman si vous vous intéressez aux évènements de la seconde guerre mondiale, je trouve qu’il apporte un point de vue intéressant.

Publicités

Une petite bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s