Les jours areuh – François Epenoux

areuhRésumé de l’éditeur :

3 heures du matin. Assis dans un fauteuil sous le rond de lumière d’un abat-jour, un homme de 50 ans donne le biberon à son nourrisson de 3 mois. Entre eux : un demi-siècle et 96 kilos de différence.
[…]
Dans ce dialogue silencieux, qui commence à l’heure bien réelle d’un biberon pour s’achever dans une intemporalité imaginaire, s’expriment tous les paradoxes d’une confrontation entre un nouveau-né et un père encore jeune, mais déjà avancé dans la vie, et tous les enjeux et questionnements qu’un tel événement peut impliquer. Une drôle de fable à découvrir, en somme. Une comptine qui, entre l’anecdotique et l’onirique, l’humour et la poésie, pose un regard sur le monde et le redoutable bonheur d’être père.

Mon avis :

Au coeur de la nuit, rencontre entre un père et son fils de 3 mois le temps d’un biberon. Un retour sur la naissance de ce dernier, sur les difficultés et les inquiétudes qu’ils ont rencontrés …

Un petit récit rempli de douceur et d’amour.

Un livre qui m’a plu et m’a emporté dans sa douce torpeur.

J’ai été complètement charmée par la couverture, mais le récit qui était derrière valait le coup.

J’ai découvert un auteur avec une plume à la fois douce et directe et cela m’a plu!

Publicités

Une réflexion sur “Les jours areuh – François Epenoux

  1. Je ne connaissais pas. Je pense que j’aimerais bien. Dans le même genre, mais côté Maman, et je dirais même « naissance » d’une Maman, je te conseille Un Tout petit Rien de Camille Anseaulme. C’est joli, touchant. 🙂

    J'aime

Une petite bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s