Le meilleur des mondes – Aldous Huxley

le meilleur

Un livre écouté dans le cadre du prix Audiolib. Vous pouvez en écouter un extrait ici

Résumé de l’éditeur :

632 après Ford : désormais on compte les années à partir de l’invention de la
voiture à moteur. La technologie et la science ont remplacé la liberté et Dieu.
La vie humaine, anesthésiée, est une suite de satisfactions, les êtres naissent in
vitro, les désirs s’assouvissent sans risque de reproduction, les émotions et les
sentiments ont été remplacés par des sensations et des instincts programmés.
La société de ce Meilleur des mondes est organisée, hiérarchisée et uniformisée,
chaque être, rangé par catégorie, a sa vocation, ses capacités et ses envies,
maîtrisées, disciplinées, accomplies. Chacun concourt à l’ordre général, c’està-
dire travaille, consomme et meurt, sans jamais revendiquer, apprendre ou
exulter. Mais un homme pourtant est né dans cette société, avec, chose affreuse,
un père et une mère et, pire encore, des sentiments et des rêves. Ce « Sauvage », qui a lu tout Shakespeare et le cite comme une Bible, peut-il être un danger pour le « monde civilisé » ?

 

Mon avis :

Un livre sur lequel je ne me serai pas forcément arrêté … Le résumé me tentait assez peu, je ne suis pas très fan des romans d’anticipation. J’ai eu beaucoup de mal avec la première partie, je me suis un peu perdue dans les descriptions de ce monde et de ce fait, il m’a manqué certains éléments pour la suite. La deuxième partie m’a plus plu. J’ai trouvé que le récit permettait de poser des questions intéressantes sur la société, ce qu’on en attend et ce qu’on pense être bon pour nous en fonction de notre éducation. Passée cette réflexion sociologique, si j’ai été contente de le découvrir, ça ne reste pas un livre qui me laissera un grand souvenir.

LOGOTYPE-2016 sans fond

Publicités

4 réflexions sur “Le meilleur des mondes – Aldous Huxley

  1. estellecalim dit :

    C’est un livre qui ne laisse pas indifférent et qui suscite quand même toujours un questionnement chez le lecteur. Mais je comprends que tu n’en garde pas un grand souvenir. Il y a des passages franchement difficiles à suivre.

    Aimé par 1 personne

  2. Moi, j’ai vraiment ce livre qui fait froid dans le dos. Pourtant je ne suis pas fan de SF ou d’anticipation, mais il fait partie de ceux que j’ai appréciés, notamment pour tout ce qui concerne le conditionnement, le déterminisme social, les clivages de la société et le rejet de la différence etc. Tout cela me paraît encore très actuel (hélas).

    Aimé par 1 personne

Une petite bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s