Y’a pas d’embouteillage dans le désert – Moussa Ag Assarid

y'a pas d'embouteillagesRésumé :

Moussa Ag Assarid a le voyage dans le sang. Né an nord du Mali vers 1975, de parents nomades, aîné d’une famille de treize enfants, le jeune Touareg part pour la France un jour de 1999, et troque les dromadaires de son enfance pour le TGV et le métro. Toujours en vadrouille, à la rencontre des autres, il raconte dans cet ouvrage sa découverte à la fois émerveillée et étonnée de la France, de sa nature, de ses habitants, de ses
habitudes, de tout ce que nous ne voyons plus à force de le côtoyer, d’en user ou d’en abuser. Cocasses et attendrissantes (son lit d’hôtel si grand que tous les enfants de la tente auraient pu y dormir, le miracle de l’eau coulant des robinets, la magie des escalators et portes automatiques…), mais aussi plus lucides voire désabusées (le manque de temps, d’humanité et de chaleur des gens…), ses anecdotes et réflexions, constamment imprégnées de sa culture et de l’art de vivre du désert, sont, pour les Occidentaux que nous sommes, l’occasion de sourire de nous-mêmes et de méditer sur nos choix de vie.

Extraits :

p.12 : « Dans ce monde, les hommes ont tous la parole. Pour les comprendre et les connaître, il faut les écouter et ils t’adopteront. Garde cette valeur et va où tu veux sur cette terre sans jamais oublier d’où tu viens. »

p.44 : »Voyager, c’est aller de soi à soi en passant par les autres. »

p.109 : » Grâce à la patience, nous récoltons au-delà de ce à quoi nous nous attendons. »

Publicités

Une petite bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s