Le soleil des Scorta – Laurent Gaudé

scortaRésumé :

L’origine de leur lignée condamne les Scorta à l’opprobre. A Montepuccio, leur petit village d’Italie du Sud, ils vivent pauvrement, et ne mourront pas riches? Mais ils ont fait voeu de se transmtere, de génération en génération, le peu que la vie leur laisserait en héritage. Et en dehirs du modeste bureau de tabac familial, crée avec ce qu’ils appellent « l’argent de New-York », leur richesse est aussi immatérielle qu’une expérience, un souvenir, une parcelle de sagesse, une étincelle de joie. Ou encore un secret. Comme celui que la vieille Carmela confie au curé de Montepuccio, par crainte que les mots ne viennent très vite à lui manquer.

Mon avis :

Un livre lisible sans que je l’ai trouvé sensas.
Si vous êtes intéressés par la vie en Italie du Sud, et les histoires de familles …

Exraits :

p.278 : « Les olives sont éternelles. Une olive ne dure pas. Elle mûrit et se gâte. Mais les olives se succèdent les unes aux autres, de façon infinie et répétitive. Elles sont toutes différents, mais leur longue chaîne n’a pas de fin. Elles ont la même forme, la même couleur, elle ont été mûries par le même soleil et ont le même goût. Alors oui, les olives sont éternelles. Comme les hommes. »

Du même auteur :

La mort du roi Tsongor

Eldorado

Publicités

Une petite bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s