Le sac – Valérie McGarry

le sacRésumé :

« La monogamie est morte. Mis à part les loups et les corbeaux, il n’y a plus sur terre un être vivant capable de se satisfaire d’un seul partenaire. Même les escargots : on pourrait imaginer qu’ils ont trouvé la solution, ils se marient avec eux-mêmes, ne sortent jamais de leur maison, ils font indifféremment l’homme et la femme, les petits veinards. Et malgré tout, malgré cette extrême bonne volonté de la part de la nature, ils trouvent le moyen d’avoir des cornes…  »
Lorsqu’au bout de quinze ans d’un mariage heureux, Cléo s’aperçoit que son mari a offert à une autre le même sac que le sien, tout son univers, construit pierre après pierre s’effondre.
Que fait une femme trompée après quinze ans ?

Sombre-t-elle dans l’alcool et la dépression, au point de se rendre repoussante, de se détruire ?
Lutte-t-elle avec humour et autodérision jusqu’à se lier d’amitié avec sa rivale pour mieux l’anéantir ? Ou succombe t-elle, elle aussi, à l’attrait de la luxure pour voir si le jeu en vaut la chandelle ?
Avec ce roman drôle et décapant qui déroule trois versions de la vie d’une femme, Valérie McGarry explore avec subtilité la part de fantasme et de réalité de la jalousie.

Mon avis :

Un livre assez drôle et original dans la manière d’écrire … un début … puis 3 évolutions possibles.

Extraits :

p.98 : « Conclusion : Il y’a baleine sous gravillon et je veux connaître la baleine. »

p.221 : « Je suis surprise de constater à quel point il est facile d’être une salope. »

Publicités

Une petite bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s