Je suis né aujourd’hui, au lever du jour – Jorge Bucay

je suis néRésumé :

Au prix de prouesses incroyables et d’une extraordinaire ingéniosité, Pancho a réchappé à l’incendie de sa maison et sauvé son petit frère.  » Comment un garçonnet de six ans a-t-il pu réaliser un tel exploit ?  » s’émerveille tout le voisinage. C’est le vieux capitaine des pompiers, accouru sur les lieux, qui leur apporte la réponse :  » Pancho était seul… Il n’y avait personne pour lui dire qu’il n’y arriverait jamais « .

Mon avis :

Une très belle lecture.

Extraits :

p.12 : « Je ne peux me mettre en chemin que depuis mon point de départ : c’est cela accepter que les choses sont comme elles sont. »

p.13 : Toutes nos névroses commencent lorsque nous essayons d’être ce que nous ne sommes pas. »

p.51-52 : « Tenter d’échapper aux mauvaises pensées, c’est aller les chercher. Fuir la mort, c’est aller à sa rencontre. »

p.85 : « La recherche leur avait offert un nouveau point de contact secret: la communication profonde que seuls obtiennent entre eux, ceux qui ont le courage de se vider de leur contenu pour chercher tout au fond de leur être ce qu’ils ont à donner … »

p.103 : « Chacun voit les autres le regarder d’en haut ou d’en bas.
Chacun voit les grands ou les petits d’après sa propre situation dans le monde,
d’après ses limites,
d’après ses habitudes,
d’après ses désirs,
d’après ses besoins … »

Publicités

Une petite bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s