Les bonheurs courts T4 : La désirade – Charles Exbrayat

désiradeRésumé :

Suite et fin de « La lumière du matin », « Le chemin perdu » et « Les soleils de l’automne ».
Armandine et sa fille Charlotte ont quitté Saint-Etienne. Sur les hautes collines où se blottit le village de Tarentaize, la vie citadine n’est plus qu’un souvenir. Les deux femmes continuent à s’affronter. Le petit-fils d’Armandine, Joseph, rebelle dès l’enfance, quitte lui aussi son village natal pour faire le tour de France des compagnons charpentiers. Il finira par revenir au pays où l’attend Thélize, sa promise dès le berceau. C’est pour eux que se réalisera le rêve, vieux d’un siècle maintenant, d’une ferme dont ils seront propriétaires et où ils vivront : « La Désirade ».
Le style d’Exbrayat nous fait sentir le rythme des saisons, retrouver la saveur du bon pain et le parfum du foin coupé. Il sait raconter la patience et la force de ces femmes qui luttent toujours du côté de la vie.

Du même auteur :

Les bonheurs courts :

Publicités

Une petite bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s